Traité de Lausanne de 1923 et objectif 2023

Bonjour à tous.

Comme nous le savons le traité de Lausanne de 1923 ne sert pas forcément les turcs et la Turquie. Beaucoup de concessions ont été faite pour une Turquie libre, hélas.

Cependant on peut lire ici est la qu’en 2023 le traité prendra fin, ce qui est faux car ayant vu ce traité il n’est mentionné nul par qu’il prendra fin à cette date.

Toutefois, pour les traités comme tous les accords passés il y a des règles et des limites.
Je suppose qu’on pourra rendre désuète ce traité et le révoquer mais par quel moyen ? Ce n’est pas mon domaine et j’aimerais en savoir plus et je pense aussi que cela en intéresserait un grand nombre afin d’avoir des arguments qui serviront dans nos relations ou échanges avec les uns et les autres.

https://www.persee.fr/doc/afdi_0066-3085_1984_num_30_1_2603

L’avis d’un expert en droit internationale serait un mieux car le jargon utiliser dans le lien que j’ai fourni pour exemple n’est pas assez clair.

Bien cordialement

2 J'aimes

Bonjour,

L’idée d’un traité de Lausanne qui ne servirait pas les intérêts turcs a été développée pour des raisons politiciennes par un certain nombre d’intellectuels conservateurs tout au long du XXe siècle. Néanmoins, elle ne repose sur rien de vraiment solide.

En réalité, le traité de Lausanne a offert à la Turquie tout ce qu’elle pouvait espérer au terme d’une guerre perdue: préservation du territoire national, indépendance totale, réduction de la dette de guerre; la Turquie a même réussi ensuite à récupérer le contrôle du Hatay et des Détroits.
De ce fait, remettre en cause le traité de Lausanne, en 2023 ou une autre date, n’aurait pas grand intérêt pour la Turquie. Personne ne l’attaquerait, car l’indépendance du pays est actée, mais elle n’y gagnerait rien non plus.

Révoquer le traité, du reste, serait très simple: il suffit de s’en retirer. N’importe quel gouvernement turc peut le faire en théorie, mais aucun ne le fera car ils n’y gagneraient rien…